Clipart - Logo
PARIS - LUXEMBOURG
Art floral - Mariage

LE SALAIRE D'UN PHOTOGRAPHE DE MARIAGE

Bonjour à tous,

J’ai décidé d’aborder un sujet très important, qui peut à la fois remettre en question votre choix de photographe de mariage et en même temps vous dévoiler la réalité en ce qui concerne la rémunération du photographe.

On entend souvent ET l’on croit qu’un photographe de mariage gagne 1000 euros ou plus en une SEULE journée de travail. Ce serait tellement plus facile, mais il n’en est rien. La réalité n’est pas aussi simple. Il est donc important de savoir quel salaire ou rémunération gagne un photographe de mariage réellement.

Il faut savoir que pour un mariage, un photographe professionnel va passer par plusieurs étapes de travail. Entre la prise de contact et la livraison des photos, il existe six étapes. Elles représentent entre 30 et 50 heures de travail ce qui justifie le tarif pour des photos de mariage afin que le photographe se verse un salaire décent.

Les six étapes de travail d’un photographe de mariage.

Étape 1

Elle consiste à échanger avec vous, prendre le temps de vous connaitre et préparer l’organisation de la journée. La rédaction du contrat et les tâches administratives qui vont avec prennent un certain temps. En résumé, on passe quelques heures à travailler pour vous avant qu’arrive la seconde étape : le jour J.

Étape 2

C’est cette phase du travail du photographe que vous jugez car c’est le moment où vous voyez votre prestataire à l’œuvre. Elle dure entre 8h à 16h en moyenne. Mais viennent ensuite différentes étapes qui constituent la majorité du temps passé par le photographe sur votre mariage.

Étape 3

Le tri des rushs. Entre 3000 et 5000 clichés à scruter un par un pour réaliser une sélection de qualité. Il y a un certain nombre de photos floues ou des doublons à écarter. Il en va de même pour les photos qui ne mettent pas en valeurs les personnes sur une photo. Personnellement, je passe trois fois sur les photos pour réaliser la sélection. Cela prend beaucoup de temps.

Étape 4

La quatrième étape est celle de l’édition des photos, vulgairement appelé la retouche. C’est une phase longue pour les photographes. C’est important de rendre un travail à la fois cohérant et avec une identité photographique. On vérifie les images une par une afin de soigner tous les détails.

Étape 5

C’est une étape intermédiaire. On y met en ordre toutes les photos pour vous présenter un rendu final plus cohérent.

Étape 6

La dernière étape, selon le livrable que vous allez recevoir, consiste à préparer l’album photo, les tirages papiers, le coffret USB, la galerie en ligne. Autant de temps passé pour soigner la présentation. Pour les prestations qui ne comportent pas de support physique, le temps d’importation sur un cloud partagé.

Je viens de vous exposer les grandes étapes qui constituent entre 30 heures et 50 heures de travail minimum. Prendre conscience de cela est primordial. Il est très différent de penser qu’un mariage représente une seule journée de travail en comparaison avec la réalité. Cela représente en fait entre une et deux semaines de travail pour un seul mariage.

Ce que coûte un mariage.

Un mariage a aussi un coût pour le photographe. Comme pour des salariés, la rémunération ou salaire d’un photographe est soumis à des cotisations sociales. Elles représentent un quart du facturé pour un autoentrepreneur. C’est environ la moitié du bénéfice net pour un statut société sans compter la TVA. Il y a le coût du carburant pour les déplacements le jour J et les physiques rendez-vous réalisés. Les supports à livrer et leur acheminement également ont un coût bien sûr. Tout cela représente un facteur important à prendre en compte sur le tarif présenté.

Maintenant que vous pouvez mieux comprendre le tarif d’un photographe de mariage professionnel, je vais vous expliquer les autres aspects de ce métier qu’il ne faut pas négliger. C’est un travail et un investissement sur toute l’année et cela compte aussi.

Premièrement, c’est un métier qui ne s’improvise pas car il est en constante évolution. Un photographe appliqué prendra le temps de se former, de s’entrainer et d’expérimenter différentes techniques de prise de vue, mais également en postproduction afin de s’améliorer et d’avoir une qualité de travail toujours meilleure. Cela peut d’ailleurs générer un coût qui représente un investissement plus ou moins important.

Les frais professionnels.

Travailler sur des logiciels professionnels et posséder un matériel de qualité sont des investissements. Ils sont réalisés tout au long d’une carrière de photographe. Il est donc important de prendre en compte l’usure naturelle de ce matériel, boitiers photos, objectifs, flashs principalement, qui doivent être remplacé régulièrement au fur et à mesure des années.

Je peux rajouter à tout cela le temps pris et le coût d’un site internet et d’autres supports de communication. Il faut savoir que très peu de photographes réussissent à vivre 100 % de leur métier. La réalité économique fait que beaucoup exercent une activité alimentaire, car ils ne se payent même pas ou très peu.

Un dernier point, c’est l’expérience du photographe. Elle se construit au fil des années et elle doit en toute logique mieux se rémunérer. Elle garantie également un travail de meilleure qualité mais aussi une expérience pour le client qui s’avère plus intéressante. Il est donc logique que le salaire ou la rémunération d’un photographe varient selon ces aspects.

Cet article est à la fois informatif et a vocation à créer une prise de conscience car beaucoup de photographe sont mal rémunérés.

Vous pouvez partager cet article à de futurs mariés pour les aider à mieux préparer leur budget photo et …

… n’oubliez pas que la photo reste un jeu où se mêle notre créativité à la spontanéité du moment capturé.

José

DERNIERS ARTICLES

BLOG